Le Champ du Colibri
A propos

A propos

soins énergétiques âme confiance en soi traumatismes abus perte de sens deuil cercle de femmes awena nathalie bahon le champ du colibri morbihan 56

Qui suis-je ? … et où vais-je ?? 😉

Étant en recherche de sens à ma vie et à la vie en général, je me suis de plus en plus intéressée ces dernières années à comprendre le fonctionnement de l’être humain, à en connaître davantage sur sa nature véritable. Cela m’a amenée à suivre la première année d’enseignement du métier de praticienne à l’Institut de Reikiologie à Paris. Cela a été un choc, le début de la confrontation avec mes croyances limitantes et mes blessures sous-jacentes. J’ai commencé à m’ouvrir à la véritable nature de l’Être, à pratiquer la méditation, à me reconnecter doucement à moi-même. Mais le chemin n’a pas toujours été fluide …

3 mars 2019. Naissance du projet

Il y a quelques jours mon corps m’a subitement crié : « Stop ! Ralentis, pose toi et fais le point. Tu ne peux pas continuer ainsi ! »

Me voici donc « forcée » de me faire face, de regarder en face mes dissonances et mes souffrances, de m’interroger sur ma place et ma contribution au monde, de prendre conscience de ce qui ne me convient plus et comment je pourrais améliorer cela…

C’est à ce moment-là, en plein chaos intérieur, alors que je ne comprends pas ce qui m’arrive, que surgit ce projet du fond de mon Être, du fond de mon cœur : créer un lieu pour que chacun·e puisse y trouver les ressources nécessaires pour mieux se connaître, comprendre notre véritable nature et notre réalité, se reconnecter à sa nature profonde, stopper ses souffrances et cheminer vers Soi …

Le Champ du Colibri, espaces de ressources vers Soi, est né ce jour-là ! Ma part pour le monde…

Son nom porte en lui le cœur du projet :

> le champ : en référence au champ de conscience collective/champ unifié/champ d’information de l’Univers -> endroit contenant toutes les potentialités, lieu de tous les possibles ;

> le colibri : en référence à la légende amérindienne du colibri et la notion de « faire sa part ». Ici il s’agit de faire sa part pour un monde meilleur, en allant à la découverte de Soi. En effet, être pleinement Soi participe à élever la conscience individuelle et collective, par le rayonnement d’une énergie de joie véritable que cet état génère et le bien-être pour tous qui en découle. Cela avant même la mise en œuvre d’actions spécifiques. L’action vient ensuite déployer le Soi dans la matière ;

Toute âme qui s’élève, élève le monde.

Gandhi

> le lien entre le champ et le colibri : faire sa part en cheminant vers Soi et en exprimant au monde son Être profond passe par la dimension de ce champ infini des possibles ;

> enfin nous pouvons également être sensibles au jeu de mot champ/chant (du colibri). Le chant étant un puissant outil d’expression de notre Être, et créateur d’harmonie !

soin de l'âme, apaiser les souffrances, sens à sa vie, Morbihan Awena Nathalie Bahon guérisseuse initiatrice

Depuis ce jour, je suis toujours plus passionnée de comprendre nos fonctionnements, passionnée de me découvrir, d’aller à ma propre rencontre ! Et surtout j’ai entamé un bouleversant et profond chemin de guérison.

Avant, mon mental prenait beaucoup de place, j’étais menée par lui. Aujourd’hui, à l’inverse, j’en fais une force au service de ma vie. Le mental pacifié, je vois alors émerger mes capacités (clair-ressenti, clairvoyance, clairaudience…) et grandir ma reliance à moi-même et à plus vaste que moi.

Méditation, états modifiés de conscience, thérapies énergétiques avec guérisons de blessures à leur racine, rencontre avec le Soi, accueil et transmutation des émotions, ouverture du cœur … apportent plus de sens à ma vie, plus de paix et de joie, plus d’équilibre, et me permettent de créer ma vie en conscience et de trouver petit à petit ma place dans le monde. Toujours en chemin, toute ma vie …

Je pratique quotidiennement l’ancrage, afin de bien garder les pieds sur Terre comme on dit 😉 et être pleinement incarnée, dans mon rôle d’humaine, sur la Terre.

Depuis plusieurs années je fais des recherches sur le fonctionnement de l’être humain et de l’Univers, et du lien entre tout cela, avec pour objectif d’avancer sur le chemin de la complétude, en pleine responsabilité de ma vie et créatrice de celle-ci. J’ai une approche à la fois scientifique (physique de l’information notamment) et traditionnelle (savoirs ancestraux, cosmogonie des peuples premiers, etc.) et cherche à faire des ponts entre ces deux approches. C’est ainsi que j’ai posé la première pierre de mon entreprise Le Champ du Colibri, espaces de ressources pour Soi par son bras droit le blog Le Coin du Colibri, tourbillons de Curiosités pour des chemins vers Soi afin de partager mes recherches avec le plus grand nombre.

Le colibri : faire ma part dans ce monde…

Nathalie est le prénom que j’ai reçu à ma naissance …

Awena est mon nom de praticienne-guérisseuse, initiatrice et gardienne du Vivant.

soins énergétiques âme confiance en soi traumatismes abus perte de sens deuil cercle de femmes awena nathalie bahon le champ du colibri morbihan 56

Praticienne-guérisseuse

Prendre soin est mon Ikigaï, ce qui donne sens à ma vie.

Depuis bientôt 20 ans je le développe notamment à travers l’exercice de la profession d’infirmière. Mon approche soignante a toujours été holistique, c’est à dire prenant en compte la personne dans sa globalité (champs physique, psychologique, émotionnel, culturel, … ). Favoriser au maximum l’autonomie des patients a également toujours été le fil rouge de ma pratique, même dans les derniers jours de leur vie terrestre.

Soins curatifs, palliatifs et préventifs ; à l’hôpital, à domicile, puis auprès des travailleurs. Ces dernières années je constate les états de souffrance des personnes qui viennent me voir en consultation de santé au travail. J’accueille ces états et régulièrement des personnes s’ouvrent à ce qui se passe à ce moment-là de notre échange, et me permettent d’approcher leur part intérieure en souffrance. Je m’aperçois alors que nombre de ces personnes sont dans une dynamique de découverte d’elles-mêmes, d’accueil de leurs blessures et prêtes à emprunter le chemin de la guérison. Mais ce n’est pas le cadre lors de ces consultations. Nous ne pouvons aller plus loin à cet instant. Je reçois alors l’appel de pouvoir proposer un espace possible à cela. Pour aller plus loin, pour accompagner ces personne à la racine de leurs souffrances pour qu’elles puissent se guérir.

Accompagner les Êtres à se reconnecter à leur nature et potentiel profonds, à leur dimension transpersonnelle.
C’est ce que je vous propose aujourd’hui, en tant que guérisseuse.

Guérisseuse : « celle qui prend soin, qui éveille, qui réunifie ». Ne vous y méprenez pas : je n’ai pas le pouvoir de vous guérir de votre mal-être. Je prends soin, j’accompagne, je suis un relais. C’est le Vivant qui guérit et permet d’atteindre sérénité et épanouissement. Le Vivant c’est à la fois les forces qui régissent l’Univers et vos propres ressources naturelles de bien-être, vos capacités psychiques intrinsèques, la capacité de votre corps à s’autoréguler.

Ma pratique s’inscrit dans le cadre de la Santé mentale positive (définition de l’OMS*), dans son versant non médical.

La guérisseuse c’est celle qui ne cesse de se guérir elle-même. On peut prendre souci d’un monde pollué à partir du moment où l’on s’est dépollué soi-même. L’acte écologique, le seul qui mérite cette appellation, c’est celui qui concerne le travail de guérison que l’on accomplit sur soi, sur son propre environnement. C’est parce que l’on se soigne soi-même que le monde change.


Anne-Gaëlle Piret, énergéticienne et magnétiseuse dans Le Cercle des guérisseuses, Jean-Philippe de Tonnac

Initiatrice

J’initie des Cercles de Femmes afin de contribuer à la guérison des Êtres et l’élévation des consciences. Je crée des espaces hors du temps pour que les femmes puissent s’y déposer, en toute bienveillance et sécurité.

Il est temps maintenant de recréer l’espace d’échange où l’on puisse se sentir libre d’être ce que l’on est, avec sa force et ses faiblesses, avec sa confiance et ses doutes, ses expériences et ses aspirations, ses désirs de se comprendre au travers du partage.


Maud Séjournant, extrait de la préface de Le millionième cercle de Jean Shinoda Bolen

Mes formations

  • Diplôme État d’infirmière + D.U. Infirmière sapeur-pompier volontaire + Licence d’infirmière de santé au travail (mémoire publié dans l’ouvrage Les compétences infirmières en santé au travail, Collectif (sous la direction de Marie Christine Cabrera Limame), 2020) + formation continue
  • Suivi de l’enseignement de 1ère année du cursus de praticienne à l’Institut de Reikiologie de Paris
  • Initiée au Reiki Lahochi par Patricia Floris, enseignante certifiée du Reiki Lahochi et kinésiologue énergéticienne
  • Stages capacités de soins avec outils chamaniques auprès d’Eyota (Donatienne Chuin), Jean-Pierre Duault et Zao (Fabien Prestigiacomo) + formation continue + supervision
  • Formation Initiatrice de Cercles de femmes auprès de Pauline Fournier

Mes engagements

confidentialité, secret professionnel – authenticité, intégrité
bienveillance, non jugement, approche holistique – favoriser l’autonomie de la personne
développement continu de mes compétences par la formation et la supervision

soins énergétiques âme confiance en soi traumatismes abus perte de sens deuil cercle de femmes awena nathalie bahon le champ du colibri morbihan 56